• BIO HOMOLOGUEE

     

     

  •  « Au zoo, tous les animaux se tiennent convenablement, à l'exception du singe.

    On sent que l'homme n'est pas loin. »

    Emil Michel Cioran

     

     

            * Je recherche, pour raisons familiales, un échange de poste (19° section) avec un collègue d'une université se trouvant jusqu'à 2 heures de Paris.

           

            * Vient de paraître:


       BIO

     

             L'Université débuta d'abord, pour moi, par l'antenne universitaire de la rue de Tolbiac (Paris I Panthéon-Sorbonne), où j'ai suivi un cursus en  science politique (du DEUG au DEA), accompagné d'un parcours conjoint en philosophie  (de la Licence au DEA).

           Nourri de sociologie et de philosophie, j'ai conclu mes (longues) études par un doctorat en sociologie, soutenu à l'université Paris V. Il portait sur un disciple de Weber et de Husserl, Alfred Schütz, inventeur de l'idée de sociologie phénoménologique  .

           Je suis, depuis septembre 2000, maître de conférences en sociologie (Montpellier III), et chercheur au LERSEM (Montpellier III).

          Par évolution progressive, j’en suis peu à peu venu à une distance critique envers A. Schütz, m’orientant vers une sociologie plus historique et culturelle.

           Cette mutation s’est concrétisée, en mai 2009, par la soutenance d’une Habilitation à diriger des recherches,  toujours sous les auspices de l’université Paris V.

             Je travaille depuis sur les mutations culturelles attachées à la mise au premier de l'idée d' .

             Quelles sont, par exemple, ses influences sur les mouvements sociaux? Sur la conception de la démocratie? Sur l'envahissante culture des "droits"? C'est sous cet angle que j'ai traité de l'écroulement, encore frais, des références à la lutte des classes ou au socialisme , sans parler de l'Etat-Nation , dégradé au rang de vomitif pour progressistes. Les aventures de l'idéologisation de la question de l'immigration clandestine, m'ont semblé symptomatiques de cette évolution de "la Gauche" vers ce que Marcel Gauchet nomme une "démocratie des droits de l'homme ".

             Toujours au rayon des nouvelles figures de l'individu, de la culture de la libre réalisation de soi, je me suis intéressé au cas, baroque, du free fight qui témoigne également de la force d'une idéologie de l'ultime, d'une fin du cool solidement épaulée par les nouvelles technologies (pay-per-view, cyberworld...).

                Dernière approche (à ce jour) de l'individualité contemporaine : l'homme "sans frontières" proposé par le transhumanisme.

     

     Membre du Comité de lecture de la revue Prétentaine.

    Membre du Comité scientifique de la revue Temporalités.

     

    C'est un autre sujet: Après avoir milité à l'ultra-gauche dans ma jeunesse, je suis aujourd'hui membre de "République et Socialisme" 

      

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique